Capsule 1.53

Aline
Morvan

Capsule 1.53

14.12 — 06.01.19
Vernissage: 

Jeudi 13 décembre, 18h

Les Affinités

 

Capillarités dionysiaques

Il y a là, sur l’étagère, des odeurs divines, des textures inouïes, des couleurs taniques et la révélation du mouvement imperceptiblement lent des rythmes de la matière. La capillarité des biscuits de porcelaine susurre le Panchronisme*– ce bain universel de temps, étoffe même du réel – et nous introduit dans ce monde où tout change... Une résidence d’artiste est le produit d’un espace accueillant et d’un temps créateur. Les affinités, par métonymie, disent cette positivité du temps. Contre l’idée que le temps serait destructeur ou corrupteur d’une oeuvre achevée, destinée à être seulement conservée (c’est-à-dire à neutraliser ou à compenser les effets du temps sur elle), les capillarités dionysiaques montrent le temps créateur. Il est producteur de formes et d’événements imprévus et imprévisibles. L’oeuvre se crée encore. Ces strates bordeaux, ivres, serpentines, virant au charbon ou peuplées de moisissure, messagères du temps, qui aurait pu en pré-dire la grâce et la vibrante fragilité ? Admiration : affect produit en nous par le spectacle d’une si fine nouveauté, arrêt de l’âme, éclat de beauté. Les bouteilles, ne sont plus réceptacle ordinaire, contenant le délicieux liquide. Elles se font espace pour recueillir des surprises, et surface projetant les coups de génie de la capillarité artiste… Dionysos, tout à coup, a délaissé les libations pour s’adonner à la contemplation ! 

Damien Delorme, 2017.

 

 

Les Affinités, 2017
Ensemble de moulage de bouteilles de vin rouge, porcelaine poreuse.
Photographie : Nicolas Lelièvre

Horaires: 

24h/24h depuis le passage des Halles de l'Île