capsule 1.50

Charlotte
Nordin

capsule 1.50

05.09 — 29.09.18
Vernissage: 

mardi 04 septembre à 18h

Charlotte Nordin réalise des performances en terre crue – donc éphémères – depuis 2015. Elle souhaite désormais se consacrer à ce matériau pauvre pour mieux se concentrer sur la qualité du dialogue à instaurer avec le spectateur qu’elle implique souvent dans le processus créatif. Elle s’adapte aux lieux proposés et jette les bases d’un paysage plus ou moins lunaire, plus ou moins végétalisé. La masse terre relate ici des paysages instables et évolutifs rythmés par une prolifération de type organique. L’oeuvre transpose l’idée de nature en salle. On pense à certaines oeuvres de jeunesse de Charles Simonds. Charlotte Nordin introduit pour sa part la notion de rituel et un sens mystique dans son travail. 

Stéphanie Lefollic Hadida

 

  

Charlotte Nordin a eu l’argile pour matériaux d’expression durant les 8 dernières années. L’artiste d’origine suédoise vit aujourd’hui en Suisse, où elle enseigne à l’École d’Art de Genève parallèlement à son travail installatif et performatif. Elle donne également des work-shops autour de la terre crue dans diverses universités d’arts du monde, tel que le Queens College de New York et la Cambre en Belgique.

Une grande partie de son activité gravite autour de l’interaction avec le spectateur et son oeuvre, dans laquelle elle l’invite à se joindre au processus créatif. Des mondes en argile crue brute se construisent et se déconstruisent ainsi durant une durée proposée.

Elle est active aussi bien sur la scène européenne qu’internationale et a reçu plusieurs distinctions.

 

 

Horaires: 

24h/24h depuis le passage des Halles de l'Île